Restons en contact !

Publié le

MUNICIPALES 2020 — Circulez, il n’y a rien à voir. C’est en substance ce qu’a lancé Marine Le Pen, ce vendredi 21 février, à propos de ses relations avec Philippe Vardon.

À LIRE AUSSI… Municipales à Nice: On fait le point sur les derniers sondages candidat par candidat

Invitée dans la matinale de nos confrères de France Bleu Azur, la présidente du Rassemblement national a été invitée à réagir à un tweet publié hier par Anthony Borré, directeur de cabinet de Christian Estrosi (LR), qui laissait entendre que l’entente n’était pas au beau fixe entre elle et le candidat RN à la mairie.

Une candidature gênante?

« Marine Le Pen préfère caricaturer la liberté de Christian Estrosi plutôt que de soutenir son candidat identitaire Philippe Vardon dont elle ne dit pas un mot. En aurait-elle honte? La question se pose » s’interrogeait ainsi cette semaine le bras droit du maire.

« Philippe Vardon n’a pas besoin de moi pour décoller, c’est un très bon candidat » a-t-elle répondu. « Je suis très fière et admirative du travail qu’il mène avec ses équipes. »

Elle a également pris ses distances avec les sondages (qui donnent le candidat RN entre 15% et 20% à Nice), rappelant que son parti avait été donné perdant à Hénin-Beaumont en 2014, avant de remporter tout de même l’élection.

« Je souhaite bien du plaisir à Christian Estrosi d’avoir monsieur Vardon dans son opposition pendant six ans, ça va bien lui changer les choses! » a-t-elle lancé

« Très apprécié » par Marine Le Pen

Cette bonne entente ne va pourtant pas de soi. En 2013, comme le relevait Europe 1, l’adhésion de Philippe Vardon au Rassemblement Bleu Marine (RBM) avait été refusée (avant un rétropédalage remarqué) par Mme. Le Pen et Gilbert Collard, qui craignaient l’image trop sulfureuse du fondateur de Nissa Rebela.

Sa défense du régionalisme était également peu appréciée par les instances parisiennes du FN.

Lors des élections régionales de 2015, Philippe Vardon est élu conseiller régional de la Région Sud sur la liste de Marion Maréchal, et adhère au FN dans la foulée.

En 2017, il était présenté comme un « membre important et apprécié de l’équipe de campagne de Marine Le Pen » par Libération.

À LIRE AUSSI.. Maurice Bassano, un homme de droite « défenseur du commerce de proximité niçois » dans la campagne Vardon (RN)

Rivieractu est une source certifiée Google News. Suivons-nous sur Twitter et sur Facebook

Diplômé de l'EDJ Nice, promotion Marc-Olivier Fogiel (journalisme, informations générales). Enquêtes et articles société chez Nice-Matin, Var-matin et Monaco-matin 2018-2019. Commentateur invité chez L'Obs de 2014 à 2016 (extrême droite, médias). Contact: clement@rivieractu.com

🔥 C’est populaire