Restons en contact !

Nice

Une porte-parole de la mairie de Nice fait une bourde sur Twitter, indignations disproportionnées sur le réseau

Publié

le

« De gros connards on leur a expliqué en plus » a ainsi tweeté Elodie Ching. Montage Rivieractu

La responsable de la communication de la Ville a insulté un collectif de cyclistes niçois, semble-t-il par inadvertance, sur Twitter. Concert de réactions outrées sur Twitter, souvent exagérées.

C’est typiquement un évènement dont on n’aurait pas parlé s’il n’était pas devenu à ce point viral, à l’échelle de Nice.

Ce mercredi 25 septembre, Elodie Ching, responsable presse de la Ville a fait une gaffe sur Twitter. A propos d’un papier de Nice-Matin où des usagers du collectif Nice à Vélo se plaignaient de certaines pistes cyclables, elle a ainsi tweeté : « De gros connards on leur a expliqué en plus ».

Le court message, qui ne devait pas être public mais être une communication privée à la base, est resté quelques minutes à la vue de tous, avant que la porte-parole ne le supprime. Assez de temps pour que le tweet soit capturé puis re-publié.

En réaction, des centaines de tweets ont été postés en quelques heures (dont pas mal d’insultes, qu’on ne relaiera pas ici).

À #Nice06, si tu n’es pas d’accord avec une réalisation, la responsable presse te traite de « gros connard ».
La grande classe. https://t.co/Hz041XoHEP pic.twitter.com/iIyXAWHM3J

— Julien (@julien06200) September 25, 2019

Je retire ce mot grossier qui n’avait effectivement pas vocation à être public… en revanche je pense que certaines associations de vélos sont difficiles à satisfaire

— Elodie Ching (@Elodieching) September 25, 2019

Alors, oui il est un peu surprenant qu’une responsable de la comm’ commette une telle boulette sur les réseaux sociaux et on peut regretter les mots employés… mais on fait tous des erreurs, d’autant plus sur Twitter, où les réactions rapides sont reines.

Les indignations gratuites aussi, au risque de décrédibiliser son propos en criant au scandale et à la polémique à la première gaffe.

« Tracé aberrant, pas de dialogue »: les Niçois pas emballés par certaines pistes cyclables

Ceux qui demandent des réactions politiques (!)

Incroyablement choquée de voir une employée municipale insulter ceux là même qui la paye avec leurs impôts. Aucune réactions politiques? Les grands discours sur l’incivisme? On marche sur la tête ! Que de mépris ! @cestrosi

— Georgette06 (@Georgette061) September 25, 2019

Les tweets avec beaucoup de classe dedans

Attaché(e)s de presse et responsables médias 🚲-friendly envoyez vos CV & LM à @VilledeNice 🍿 pic.twitter.com/fNWTcVjwu4

— 948 (@FMotard) September 25, 2019

ANPE bonjour

— Livedbyday (@livedbyday) September 25, 2019

ça vous choque ? C’est Nice hein, c’est comme ça, soit t’es un connard, soit tu vas niker TA mère (attention le TA ou SA est une syllabe très très importante). C’est quelque chose à vivre je pense, une aventure hors du commun, mais on y retourne plus après de sûr !

— Routard (@RoutardRageux) September 25, 2019

Les éditos politiques de derrière les fagots

Beaucoup de choses transparaissent dans ce comportement : notamment mépris et fébrilité! @cestrosi trop confiant pour les municipales ! Nofri en sous marin du FN pour torpiller son nouveau mentor avec du grand n’importe quoi :circulation etc…! ou juste des gens incompétent!🤣!

— Georgette06 (@Georgette061) September 25, 2019

Ceux qui sont restés drôles

On a l’impression qu’elle était en roue libre…

— Le gentil troll vert (@gentiltrollvert) September 25, 2019

@MagiqueBuss bah voilà dehors la langue de bois

— Thomas Allais (@allais_thomas) September 25, 2019

Allez, j’adhère ! Une connasse de plus pour Nice à vélo

— Hélène Constanty (@HConstanty) September 25, 2019

parti-pris 

Rivieractu est une source certifiée Google News. Suivons-nous sur Twitter et sur Facebook

Notre sujet, c'est vous. Mordant et malicieux, passionné mais pas naïf, engagé mais pas militant : Rivieractu est un magazine de société sur la Côte d'Azur.

Publicité
Commentez cette news

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

🔥 C’est populaire