Restons en contact !

Faits-divers

Saint-Tropez : les trafiquants de drogue avaient un catalogue et des cartes de visite

Les dealers auraient récupéré plus de 150.000 euros.

Publié

le

Photo : Mic

FAIT-DIVERS — La gendarmerie de Saint Tropez vient de démanteler un trafic de stupéfiants aux alentours de Saint-Tropez. Il aurait duré plus de six mois entre octobre 2018 et avril 2019, via l’application Snapchat.

C’est nos confrères de Var-matin qui rapportent cette histoire ce mercredi. Grâce notamment à des comptes sur le réseau social, les dealers faisaient de la publicité pour vendre leur marchandise. Le trafic a surtout eu lieu sur la commune de Cogolin.

Disposant de cartes de visite et acceptant le paiement par carte bancaire, ils ont été une douzaine à être interpellés par le Peloton de surveillance et d’intervention de la Gendarmerie (PSIG).

150.000 euros récoltés en six mois

Plus de 200 personnes auraient profité de ce trafic, qui aurait rapporté plus de 150.000 euros aux dealers. Un catalogue était même disponible sur Snapchat.

Lors de l’arrestation des individus concernés, la police a saisi 9.000 euros en liquide, un véhicule et du cannabis.

Le parquet devrait statuer sur cette affaire avant le début de l’été.

Faits-divers

« Social traîtres »: le siège niçois de la CFDT vandalisé, Patrick Allemand (PS) dénonce un « climat préoccupant »

« Je sens monter une intolérance »

Publié

le

Rédigé par

Photo d'illustration

MOUVEMENTS SOCIAUX — Des tags ont recouvert leur boîte aux lettres, le rideau métallique et l’enseigne affichant le logo du syndicat.

« La CFDT a déposé plainte à la suite des tags peints, samedi, sur la devanture de notre siège, 12, boulevard du Général-Louis-Delfino », a confirmé à Nice-Matin ce mercredi un responsable de l’organisation.

La devanture des locaux a été recouverte de slogans peints à la bombe, notamment de l’inscription « social traîtres ».

Le syndicat n’a pas reçu de revendication particulière.

« Samedi, plusieurs dizaines de manifestants dont des ‘gilets jaunes’ s’étaient rassemblés non loin de notre siège, dans le centre commercial Nice-TNL (vidéo ci-dessous) » avance tout de même un responsable.

Le candidat socialiste à la mairie de Nice Patrick Allemand a réagi en dénonçant une action « inadmissible » : « nous devons apporter soutien et solidarité à la CFDT. Peu importe qui est à l’origine de cette action, cela traduit un climat préoccupant. »

« Chaque syndicat doit pouvoir analyser la réforme des retraites selon sa philosophie et être respecté dans ses choix stratégiques, a-t-il ajouté. Je sens monter une intolérance qui, si elle se poursuit, portera atteinte à la démocratie et à son fonctionnement. »

Lire la suite

🔥 C’est populaire