Restons en contact !

France

Affaire Morandini: l’animateur marseillais va devoir subir un examen psychiatrique

Publié

le

Photo : iTELE/CNews

Jean-Marc Morandini va suivre un examen psychiatrique alors qu’une enquête pour « harcèlement sexuel » et « travail dissimulé » est toujours en cours. Il reste mis en examen pour « corruption de mineurs ».

MÉDIAS — Décidément, en ce moment, CNews a comme une ambiance de commissariat.

On apprenait aujourd’hui que la chaîne info allait arrêter de diffuser en direct l’émission « Face à l’info », préférant un différé de 30 minutes pour davantage maîtriser son chroniqueur Eric Zemmour.

CNews retire son direct à Éric Zemmour

Ce dernier, déjà condamné pour incitation à la haine religieuse, est sous le coup d’une nouvelle enquête diligentée par le parquet de Paris, notamment pour « injures publiques » et « provocation à la haine ».

Une mauvaise presse dont se serait bien passé la chaîne, déjà accusée de cultiver la « culture du clash ». C’était sans compter sur le retour de « l’affaire Morandini ».

Le journal 20 minutes révèle ce soir que le juge chargé d’instruire cette enquête ordonne que l’animateur soit soumis à une expertise psychiatrique et psychologique. Les experts ont jusqu’au 15 avril 2020 pour rendre leur rapport.

Possible renvoi en correctionnelle

Depuis 2016, Jean-Marc Morandini est accusé d’avoir profité des castings de sa web-série « Les Faucons » pour pousser de jeunes comédiens à s’exhiber nus devant la caméra.

Une confrontation avec les comédiens est également envisagée en 2020 avant un possible renvoi devant un tribunal correctionnel.

« Il s’agit de la procédure habituelle », a indiqué laconiquement son avocate.

Ce type d’examen « est en effet classique dans les affaires de mœurs » note le journal gratuit.

Cette annonce témoignerait d’une accélération du dossier judiciaire, trois ans après la révélation des faits reprochés.

Après un premier classement sans suite par le parquet en 2017, cinq comédiens ont obtenu la reprise des investigations par un juge d’instruction en déposant une plainte avec constitution de partie civile. 

L’animateur de CNews est également toujours mis en examen pour « corruption de mineurs ».

L’émission de Jean-Marc Morandini, « Morandini Live », est encore aujourd’hui tournée dans un immeuble distinct de celui de CNews, la rédaction ayant obtenu en 2016 la mise en place d’un « cordon sanitaire » entre le journaliste et le reste des employés de la chaîne info.

Rivieractu est une source certifiée Google News. Suivons-nous sur Twitter et sur Facebook

Notre sujet, c'est vous. Mordant et malicieux, passionné mais pas naïf, engagé mais pas militant : Rivieractu est un magazine de société sur la Côte d'Azur.

Publicité
Commentez cette news

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

🔥 C’est populaire