Cinq morts, évacuations et écoles fermées: Le point sur les intempéries dans le Sud-Est

Cinq morts, évacuations et écoles fermées: Le point à 8h sur les intempéries dans le Sud-Est
Trois secouristes sont décédés dans le crash de leur hélicoptère dimanche soir. L'appareil de la sécurité civile avait décollé de Marignane pour se rendre au Luc-Le Cannet dans le Var — Une de Nice-Matin ce lundi 2 décembre.

En bref ce matin/button/#FF003B
  • Le nouveau week-end d'intempéries dans le sud-est de la France a emporté cinq personnes : deux ont perdu la vie dans les eaux et trois secouristes sont décédés dans un accident d'hélicoptère. 
  • La vigilance rouge a été levée par Météo France lundi 2 décembre au matin, mais le Var, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône restent en vigilance orange pluie-inondation.

Le pic de l'épisode pluvieux est désormais passé, mais « une vigilance importante doit être maintenue », estime Météo France.

La décrue est en cours ans le Var et les Alpes-Maritimes, mais « les niveaux d'eau restent élevés et les débordements significatifs », précise la préfecture du Var.

Un crash d'hélicoptère

Trois secouristes sont morts  dans le crash de leur hélicoptère ce dimanche 1er décembre. L'appareil de la sécurité civile, qui avait décollé de Marignane, devait se rendre au Luc-Le Cannet (Var) pour une mission de reconnaissance et de sauvetage.


« Malgré l'engagement d'importants moyens de recherche déclenchés dans le cadre du plan Sater, les trois occupants de l'hélicoptère ont été retrouvés décédés à 1h30 du matin à proximité de la commune du Rove (Bouches-du-Rhône) », a annoncé le ministère de l'Intérieur.

Il s'agit du pilote, de son copilote et d'un pompier du service départemental d'incendie et de secours des Bouches-du-Rhône.

2 civils morts dans le Var

Une personne est décédée à Fréjus : la victime, propriétaire d'une pension pour chevaux, « voulait veiller sur ses animaux et a été emportée par les eaux », a rapporté la préfecture du Var.


Un autre corps a été retrouvé à Saint-Paul-en-Forêt (Var). La disparition de l'homme, un berger, avait été signalée dans la soirée. Il a été retrouvé dans son 4x4.

Pas d'école, reprise dans les transports

Dans les Alpes-Maritimes, plus de 50 établissements scolaires sont fermés lundi. Il n'y a pas de transports scolaires à Cannes, Mandelieu et Pégomas.

De nombreux axes sont inondés. Les lignes de bus régionales sont « partiellement suspendues

L'autoroute A8 est rouverte dans les deux sens de circulation entre l'Italie et Aix-en-Provence, pour tous les véhicules, comme l'indique Vinci, et le trafic a repris à l'aéroport de Nice Côte d'Azur.

Dans le Var, plusieurs segments de routes sont coupés à la circulation notamment sur les RD268, RD68, RD25, RD562 et RD7.

Le trafic des trains a repris lundi matin entre Toulon et Vintimille, après avoir été interrompu hier après-midi. La SNCF avertit toutefois sur « quelques retards

À Cannes, la gare est inondée, comme le quartier de La Bocca, rapporte France Bleu.

Coupures d'électricité

À 1h30 cette nuit, 2.731 foyers étaient privés d'électricité dans le Var, d'après les infos la préfecture.

Ce lundi matin, 620 foyers le sont toujours dans les Alpes-Maritimes, dont 500 à Mandelieu-La-Napoule.

Les évènements sportifs et culturels sont annulés dans tout le département.

Évacuations

Une centaine de personnes au moins ont été évacuées à Pertuis (Vaucluse), après une montée des eaux de l’Eze. Environ 230 personnes l'ont été à Cannes, Mandelieu et Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes), une cinquantaine au Muy et d'autres à Fréjus (Var).

Dans le Var, les Alpes-Maritimes et le Vaucluse, plusieurs lieux d'accueil ont été ouverts aux personnes évacuées, notamment à Pertuis, au Muy, à Grimaud, Fréjus, Roquebrune-sur-Argens, Cannes, Antibes, Mandelieu-la-Napoule ou Biot.

Dans le Var, 117 personnes ont été mises à l'abri ou hébergées.

À 6 heures, les pompiers du Var avaient effectué 153 interventions, selon leurs propres chiffres.

0/Discutons de cette info

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont évidemment pas leur place dans cet espace de débat(s). Tout contenu contraire à la loi peut donner suite à des poursuites pénales. Rivieractu.com se réserve le droit de suspendre les utilisateurs enfreignant ces règles.

Plus récente Plus ancienne