Les riches partent beaucoup moins à l'étranger depuis l'élection d'Emmanuel Macron

Les riches partent beaucoup moins à l'étranger depuis l'élection d'Emmanuel Macron
Illustration DR

Les réformes fiscales menées par Emmanuel Macron ont permis, selon Le Figaro, de retenir en France une partie des plus riches contribuables.

FRANCE — Le nombre de déclarations d'"exit tax", ce dispositif mis en place pour diminuer le nombre délocalisations fiscales des Français à l'étranger, a baissé de 30% en 2017, année de l'élection d'Emmanuel Macron, par rapport à l'année précédente, rapporte Le Figaro.

La promesse de réformer de l'ISF et de l'instauration d'un prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30% aurait "réussi à dissuader les détenteurs de capitaux financiers de quitter la France", écrit le journal qui s'appuie sur un rapport préparé par les services de Bercy.

Le rapport annuel "relatif aux contribuables quittant le territoire national" précise que les riches qui ont franchi le pas ont eu comme destinations privilégiées les Etats-Unis, la Belgique, le Portugal et le Royaume-Uni.

"Ils n'ont jamais été aussi peu nombreux depuis l'année de création du dispositif, en 2011" note encore le journal.

En 2017, le nombre de départs à l'étranger de contribuables assujettis à l'ISF a également chuté de 40%, une baisse vraisemblablement liée à la transformation de l'ISF en impôt sur la fortune immobilière (IFI).

0/Discutons de cette info

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont évidemment pas leur place dans cet espace de débat(s). Tout contenu contraire à la loi peut donner suite à des poursuites pénales. Rivieractu.com se réserve le droit de suspendre les utilisateurs enfreignant ces règles.

Plus récente Plus ancienne