En continu

[getBreaking results="3" label="recent"]

Immigration: Christian Estrosi veut supprimer le regroupement familial et l'Aide médicale d'État (AME)

Immigration: Christian Estrosi veut supprimer le regroupement familial et l'Aide médicale d'État (AME)
Photo : L R

Le maire de Nice salue les réformes engagées par le président de la République sur le sujet de l’immigration, se demandant néanmoins s’il s’agit "d’opportunisme" ou "d’une stratégie migratoire durable".

POLITIQUE — "Le sujet aujourd'hui c'est de contenir l'immigration". Christian Estrosi rejoint, ceux qui, à droite notamment, trouvent notre politique migratoire "plus tenable".

Invité du Talk-Le Figaro mardi 5 novembre, il a salué les réformes engagées par le président de la République sur le sujet, se demandant néanmoins s’il s’agit "d’une stratégie opportuniste" ou "d’une stratégie migratoire durable".

Aide médicale pour les étrangers: ce qu'en pensent vraiment Christian Estrosi et Éric Ciotti

L'ancien ministre plaide pour "la suppression de toute politique de regroupement familial" et se prononce aussi pour la suppression de l’Aide Médicale d'État (AME).

"Dans le domaine du regroupement familial, c'est pas une affaire de quotas. Il faut supprimer toute cette politique" a-t-il réclamé.

"Pervertie": Renaud Muselier critique à son tour l'AME, mais reste plus modéré que Ciotti et Estrosi

Concernant les trois mois de carence demandés aux demandeurs d'asile avant d'accéder à la Sécu de base, le maire a salué "une avancée", toutefois "insuffisante": "Nous sommes confrontés à un tourisme médical. Je suis purement et simplement pour la suppression de toutes ces dispositions et notamment de l'Aide médicale d'Etat"

"Nous savons qu'il y a de la fraude et des abus" a ajouté Christian Estrosi, ce qui constituerait pour les Français "une injustice".

"Sur le plan humanitaire, on ne doit pas écarter un certain nombre d'urgences auxquelles nous avons le devoir de répondre" a-t-il toutefois défendu.

0/DISCUTONS DE CETTE INFO

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont évidemment pas leur place dans cet espace de débat(s). Tout contenu contraire à la loi peut donner suite à des poursuites pénales. Rivieractu.com se réserve le droit de suspendre les utilisateurs enfreignant ces règles.

Plus récente Plus ancienne