En continu

[getBreaking results="3" label="recent"]

"Le voile est sexiste et obscurantiste": 101 musulmans signent une tribune dans "Marianne"

Photo d'illustration.

Un texte publié dans le magazine souverainiste met violemment en cause le port du voile et appelle à combattre ce "néo-conservatisme venu des pays du Golfe".

DÉBAT — Le pays n'en finit pas de se fragmenter sur la question du voile.

Ils sont 101 "Français de culture ou de confession musulmane, humanistes, progressistes et féministes" à signer aujourd'hui dans le magazine "Marianne" une tribune au titre cinglant : "Le voile est sexiste et obscurantiste".

Pour eux, le voile est "loin d'être un pilier de l'islam".

L'initiative se veut une réponse au texte publié dans le "Monde" "Jusqu’où laisserons-nous passer la haine des musulmans ?", signée par 90 personnalités il y a quelques jours.

"Provocation à la haine raciale": La maman voilée prise à partie par Julien Odoul (RN) porte plainte

Dans le texte, que vous pouvez découvrir dans son intégralité ici, les signataires affirment que "le port du voile est le signe ostentatoire d'une compréhension rétrograde, obscurantiste et sexiste du Coran. Voiler les femmes, c'est stigmatiser leur présence dans l'espace public."

"L'islam se vit dans le cœur, pas sur la tête"

"Il nous est apparu urgent (...) de prendre la parole publiquement."

Ils poursuivent : "il est grand temps que nos compatriotes sachent que le port du voile ne fait pas l'unanimité, chez "les" musulmans. Il ne relève pas du culte, contrairement au jeûne du Ramadan ou aux cinq prières quotidiennes. Il n'est pas un "signe religieux" puisque l'islam réprouve tout fétichisme matériel. L'islam se vit dans le cœur, pas sur la tête."

[VIDÉO] "La France, pays de fils de p*te": l'insulte du rappeur Lacrim fait bondir Éric Ciotti

Pour finir, la tribune appelle à soutenir "les Françaises et les Français de confession ou de culture musulmane qui se battent contre cette terrible vague néoconservatrice (...) Ne confondez plus CES musulmans orthodoxes, qui prônent le sexisme par le port du voile, réflexe bien plus identitaire que religieux, avec tous LES musulmans."

Une initiative qui ne manquera pas d'alimenter le débat sur le port de signes religieux dans l'espace public.

Depuis plusieurs jours, la question fait la Une des médias, notamment après qu'un élu du Rassemblement national a pris à partie une maman voilée accompagnatrice d'une sortie scolaire dans l'enceinte du conseil régional de Bourgogne.

0/DISCUTONS DE CETTE INFO

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont évidemment pas leur place dans cet espace de débat(s). Tout contenu contraire à la loi peut donner suite à des poursuites pénales. Rivieractu.com se réserve le droit de suspendre les utilisateurs enfreignant ces règles.

Plus récente Plus ancienne