En continu

[getBreaking results="3" label="recent"]

[VIDÉO] Kaotik 747 tente une chanson humoristique sur France Bleu Azur et consterne Twitter

Capture écran France Bleu Azur

Le rappeur niçois Kaotik 747 s'en est pris à l'arbitre François Letexier dans un chant parodique diffusé sur France Bleu. Entre "honte" et "gêne", Twitter n'a pas été tendre.

RÉSEAUX — Il faut croire que Kaotik porte bien son nom... en tout cas selon les réseaux sociaux.

Le rappeur niçois enchaîne les "bad-buzz". Fin septembre, il a fait parler de lui en accusant Skyrock de boycotter son dernier disque, d'après lui "trop favorable à la police pour cette radio".

Le rappeur niçois Kaotik 747 maintient ses accusations de "boycott" contre Skyrock

Kaotik 747 s'est "engagé depuis plusieurs mois pour les forces de l'ordre" (policiers, pompiers, etc) avec son "Projet 18", soutenu par le syndicat Alliance et par la Ville de Nice.


Ce lundi 21 octobre, le rappeur a annoncé sur les réseaux sa première chronique sur France Bleu Azur, avec au programme "des débriefs sur l'OGC Nice" où il promet de "se payer Monsieur l’arbitre Letexier sur un son de Gims. Rap, foot et humour !"



Extrait : "Monsieur l'arbitre vous n'êtes pas au niveau, ridicule devant vos rivaux. (...) Je me demande, avez-vous le niveau ?".

"Va passer un stage, remets-toi à la page (...) arrête ces conneries" lance-t-il à l'arbitre François Letexier, critiqué ces derniers jours pour avoir expulsé Wylan Cyprien vendredi dernier pendant Nice-PSG (1-4).

Au vu des réactions sur les réseaux, les Niçois se sont surtout interrogés sur la performance de Kaotik.

L'agressivité des paroles de sa chanson n'a sans doute pas encouragé les internautes à beaucoup de clémence quant à sa prestation.






Sur la page Facebook du rappeur, la vidéo a totalisé plus de 11.000 vues, avec des commentaires bien plus encourageants. L'humeur restant très subjectif, à vous de juger.

0/DISCUTONS DE CETTE INFO

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont évidemment pas leur place dans cet espace de débat(s). Tout contenu contraire à la loi peut donner suite à des poursuites pénales. Rivieractu.com se réserve le droit de suspendre les utilisateurs enfreignant ces règles.

Plus récente Plus ancienne