En continu

[getBreaking results="3" label="recent"]

Sondage municipales à Nice : Christian Estrosi très haut, Éric Ciotti distancé, la gauche solide

Sondage municipales: Christian Estrosi très haut, Éric Ciotti distancé, la gauche solide
Photo : LR

Selon un sondage Ipsos-Sopra Steria réalisé pour Franceinfo, France Bleu et Nice-Matin, Christian Estrosi pourraît être largement réélu à la mairie l'année prochaine. L'hypothèse d'une candidature d'Eric Ciotti n'a pas pris dans l'opinion, et Philippe Vardon (RN) ne ferait pas un score extraordinaire.

C'est une étude d'opinion qu'il faut prendre à cinq mois du premier tour, et alors que plusieurs des candidatures testées ne sont pas encore déclarées (notamment celle d'Eric Ciotti). Pour autant, ce nouveau sondage est révélateur de plusieurs dynamiques intéressantes.

Voici quelques points que l'on peut retenir.

Ciotti largué par Estrosi

En mars dernier, un précédent sondage Elabe pour Nice-Matin plaçait le maire sortant et le député LR des Alpes-Maritimes au coude-à-coude, à 28% vs. 27%. Depuis, l'écart entre Christian Estrosi et son ancien protégé s'est lourdement creusé.

Sondage municipales: Christian Estrosi très haut, Éric Ciotti distancé, la gauche solide
Photo : Jean-François Copé / LR

Si Eric Ciotti avait l'avantage d'obtenir l'investiture LR, il serait tout de même distancé, obtenant 24% des voix contre 39% pour le maire.

Christian Estrosi gagnerait dès le premier tour avec 51% des suffrages si le questeur de l'Assemblée ne se présentait pas.

Mauvais sondage pour Cédric Roussel (LREM)

Qu’il soit ou non investi par La République En Marche, le député marcheur Cédric Roussel ne ferait pas des étincelles.

Sans l'étiquette du parti présidentiel, il ferait 2%, avec, 4%. Sans Eric Ciotti, 6%.

Rassemblée, la gauche pourrait être solide

Un rassemblement des écologistes et de la gauche permettrait d’améliorer de deux à trois points le score de la liste PS-EELV-PRG-MRC menée par Patrick Allemand en 2014 (15,25 % au premier tour).

Cette liste obtiendrait 17% des votes dans l'hypothèse d'un duel Estrosi (indépendant)/Ciotti (LR) et 18% dans une configuration Estrosi (LR) face à Vardon (21%) et les autres listes.

Si le mairie et le député LR de Nice s'affrontait, la gauche finirait troisième du premier tour. Si Eric Ciotti ne se présenterait pas, elle obtiendrait un score proche de celui de l'extrême-droite (18% pour la gauche, 21% pour Philippe Vardon, deuxième du premier tour).

Le score du candidat RN resterait loin des 25,3% et 28,2% obtenus par Marine Le Pen et Jordan Bardella à la présidentielle et aux européennes.

Un renoncement d'Eric Ciotti profiterait au Rassemblement national, qui pourrait gagner au premier tour entre 6 et 7 points de pourcentage, issus de la droite dure constituant une part de l'électorat du député LR de Nice.

0/DISCUTONS DE CETTE INFO

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont évidemment pas leur place dans cet espace de débat(s). Tout contenu contraire à la loi peut donner suite à des poursuites pénales. Rivieractu.com se réserve le droit de suspendre les utilisateurs enfreignant ces règles.

Plus récente Plus ancienne