En continu

[getBreaking results="3" label="recent"]

Les étudiants de l'EDJ Nice se mobilisent pour leur camarade atteint de mucoviscidose

Les étudiants de l'EDJ Nice se mobilisent pour leur camarade atteint de mucoviscidose
Victor pourra bientôt avoir sa propre machine et gagner ainsi énormément d'autonomie. Visuel Rivieractu / Photos DR

Victor, étudiant en journalisme à Nice, a besoin d'une machine très coûteuse pour bien respirer et rester autonome. L'action et le soutien de ses camarades de promotion à l'EDJ, ainsi que celui de ses proches, ont permis de lever une grande partie de la somme nécessaire en quelques jours seulement.

SOLIDARITÉS — "Tout le monde a été chaud tout de suite. Ils se sont tous mis à chercher des idées, des contacts..." Victor, 20 ans, n'a parlé de sa maladie, la mucoviscidose, qu'à la fin de sa première année à l'école du journalisme.

Avant cela, il suivait les cours et faisait ses reportages sans rien dire. Il n'est vraiment pas du genre à se plaindre. Pourtant, il doit composer avec des complications que nombre de ses camarades ignorent.

Le journaliste en devenir utilise tous les jours le Simeox chez ses kinésithérapeutes.

"C'est une machine permettant de nettoyer mes poumons. En une année, cela m'a permis de passer de 45% de fonction respiratoire à 70%.  Je l'utilise chaque jour, week-end inclus, pour pouvoir respirer correctement, mieux manger, mieux dormir, et pouvoir, à présent, courir et faire du sport sans avoir de soucis pour respirer. Les séances avec cette machine ont eu un réel impact sur mon quotidien" développe-t-il.


Des effets presque miraculeux, mais qui rendent très dépendants. Victor ne peut jamais aller très loin de son cabinet médical sous peine d'être privé de cette machine, et ainsi de voir ses capacités respiratoires en être immédiatement impactées.

Il serait bien plus simple d'avoir son propre Simeox, pour suivre une scolarité plus sereine. Problème : l'engin coûte environ 8.000 euros, et ça n'est pas remboursé par la Sécu. Vient alors l'idée d'une cagnotte en ligne (que vous pouvez rejoindre ici).

"Toute la promo a participé, un peu, beaucoup. Certains parents aussi..." se réjouit Victor. "Je ne m'attendais pas à autant de motivation venant d'amis que je ne fréquente que depuis un an."

"On n'a jamais été aussi soudés" 

Le bureau des élèves (BDE) l'a rapidement appelé et a proposé d'organiser des évènements pour lever des fonds.

Au bout d'une semaine, la cagnotte a déjà atteint 6.700 euros. Elle n'est plus qu'à quelques centaines d'euros d'atteindre l'objectif fixé.

"L'école fait vraiment l'effort de s'adapter, d'être à l'écoute, de prendre des nouvelles... Certains profs ont été aussi d'un bon soutien" relève Victor, qui mesure sa chance d'être aussi bien entouré dans un quotidien évidemment pas toujours simple, sur lequel il ne s'appesantit pas.

"Il y a une vraie bonne ambiance dans cette promo, dès le début de l'année" raconte-t-il avec le sourire. "On a jamais été aussi soudés." 

Une initiative qui donne beaucoup d'espoir !

Vous pouvez soutenir Victor et participer à sa cagnotte en ligne par ici.

0/DISCUTONS DE CETTE INFO

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont évidemment pas leur place dans cet espace de débat(s). Tout contenu contraire à la loi peut donner suite à des poursuites pénales. Rivieractu.com se réserve le droit de suspendre les utilisateurs enfreignant ces règles.

Plus récente Plus ancienne