En continu

[getBreaking results="3" label="recent"]

Zemmour : Le CSA met en garde LCI contre "l'incitation à la haine" et avertit le procureur de la République

Zemmour : Le CSA met en garde LCI contre "l'incitation à la haine" et avertit le procureur de la République
Photo © service presse Canal+ / Maxime Bruno

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a annoncé à l'AFP ce jeudi 24 octobre qu'il avait "fermement mis en garde LCI" après la diffusion intégrale et en direct d'un discours controversé d'Eric Zemmour.

MÉDIAS — Le CSA a rappelé à la chaîne d'info du groupe TF1 qu'elle devait faire très attention aux propos discriminatoires qui peuvent être tenus sur son antenne.

La mise en garde, qui n'a pas valeur de sanction, est une démarche préalable à une éventuelle mise en demeure, en cas de récidive.

Le Conseil a estimé que le format de diffusion du discours, en direct, "n'avait permis ni de mettre en contexte de façon appropriée les propos tenus, ni d'apporter une contradiction adéquate".

"En conséquence, il a fermement mis en garde LCI contre le renouvellement de manquements aux dispositions de sa convention visant à ne pas encourager des comportements discriminatoires en raison de la race, du sexe, de la religion, ou de la nationalité […], et à conserver en toutes circonstances la maîtrise de son antenne", rapporte le communiqué de l'institution.


Devant "la gravité de ces propos", le CSA a décidé de transmettre au procureur de la République les "éléments en sa possession" pouvant contribuer à faire avancer l'enquête ouverte sur Eric Zemmour pour "injures publiques" et "provocation publique à la discrimination, la haine ou la violence".

VIDÉO Christian Estrosi qualifié de "traître aux Français" par la "Convention de la droite"

Dans son discours controversé donné à la "Convention de la droite" le 28 septembre dernier, Eric Zemmour s'en était pris aux immigrés "colonisateurs" et à "l'islamisation", et avait repris à son compte la théorie du "grand remplacement", provoquant un tollé dans le monde politique, associatif et dans les médias.

Le polémiste a déjà été condamné pour "provocation à la haine religieuse", en raison de propos tenus en 2016 dans l'émission de France 5 "C à Vous".

0/DISCUTONS DE CETTE INFO

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont évidemment pas leur place dans cet espace de débat(s). Tout contenu contraire à la loi peut donner suite à des poursuites pénales. Rivieractu.com se réserve le droit de suspendre les utilisateurs enfreignant ces règles.

Plus récente Plus ancienne