En continu

[getBreaking results="3" label="recent"]

"La Qatar n'est pas qu'une menace": La Région Sud PACA refuse de rompre sa relation avec l'émirat

La Région Sud PACA refuse de rompre sa relation avec le Qatar, qui "n’est pas qu’une menace"
Photo : LR / Juanedc / Flickr

Le Rassemblement national a réclamé l'abandon du renforcement des relations entre la Région Sud et le Qatar, estimant que soutenir ce "grand sponsor de l’islamisme est purement irresponsable". L'exécutif régional a rappelé son action contre le terrorisme et insisté sur le fait que "le Qatar représente au contraire une série d’opportunités".

RÉGION — C'est une rencontre "gravissime" pour Philippe Vardon. Le conseiller régional RN n'a pas du tout apprécié la réunion de travail organisée entre Renaud Muselier et l’ambassadeur du Qatar en France, le 28 septembre dernier.


Fin septembre, le président de la Région recevait l’ambassadeur du Qatar en France, "pour travailler au renforcement de la coopération entre son pays et la Région Sud". Philippe Vardon a dans la foulée déposé une motion pour demander la rupture de ces relations ce mercredi 16 octobre.

La "situation des droits de l'Homme"

Pendant la séance du conseil régional, l’élu RN a dénoncé "la situation des droits de l’homme et des libertés individuelles dans ce pays".

Une position qui peut être surprenante vu les liens politiques et stratégiques qui existent entre le parti d'extrême-droite et la Russie de Vladimir Poutine par exemple, classée 144ème sur 167 dans l'indice 2016 des démocraties.

Philippe Vardon a ensuite cité deux ouvrages signés des journalistes Christian Chesnot et Georges Malbrunot. D’abord "Nos chers émirs", qui accuse le Qatar d'avoir "acheté une partie de la classe politique française", et "Qatar Papers", qui traite de "l’influence exercée par l’Emirat en Europe et à travers l’ONG Qatar Charity, qui a investi pas moins de 30 millions d’euros dans la construction de mosquées". Lieux de cultes qui auraient été développés pour "renforcer l’islam politique".

"Dans une région touchée de plein fouet par le développement de l’islam radical, qui a vu tant de départ pour le djihad, en Irak et en Syrie, dans une région dont de très nombreuses mosquées diffusent l’idéologie des Frères Musulmans, dans une région où le terrorisme a frappé si durement, je considère que ce ‘renforcement de la coopération’ avec ce pays qui est un grand sponsor de l’islamisme, est purement irresponsable" a estimé le conseiller régional.

"Quel est le message que nous envoyons, dans notre région, à notre jeunesse, mais aussi sur le plan international ? Je crois que cet islamisme se nourrit de tous ces compromis et de toutes ces compromissions" s'est-il encore interrogé.


"Vous devriez avoir honte"

La motion qu'il a ensuite demandé pour suspendre ces relations a été rejetée.

La vice-présidente de région Caroline Pozmentier a, en réponse, dénoncé une "récupération indécente" à cinq mois des élections municipales auxquelles Vardon est candidat. "Vous devriez avoir honte, vous frôlez l’ignorance", a-t-elle également lancé, citée par Valeurs actuelles. "Nous n’avons pas à apporter la preuve du camp auquel la majorité régionale appartient".

Pour l'exécutif régional, la rencontre entre le président Muselier et l’ambassadeur qatari s’inscrit dans une relation "franco-qatarienne, voire euro-qatarienne".

"Le Qatar est une nation qui a de la ressource et qui mérite que nous y prêtions considération", a encore défendu Caroline Pozmentier, avant de conclure : "Alors non, le Qatar n’est pas qu’une menace, il représente au contraire une série d’opportunités."

0/DISCUTONS DE CETTE INFO

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont évidemment pas leur place dans cet espace de débat(s). Tout contenu contraire à la loi peut donner suite à des poursuites pénales. Rivieractu.com se réserve le droit de suspendre les utilisateurs enfreignant ces règles.

Plus récente Plus ancienne