En continu

[getBreaking results="3" label="recent"]

Il apprend que son fils de 17 ans est gay et tente de lui trancher la gorge

Il apprend que son fils de 17 ans est gay et tente de lui trancher la gorge
Photo L'Essentiel / DR

FAITS-DIVERS / MONDE — Un adolescent suisse a échappé de peu à la mort après que son homosexualité ait été révélée à ses parents. Rétabli depuis, il veut faire de son histoire un exemple d'espoir pour les autres jeunes musulmans qui auraient peur de s'assumer.

Nuit d'horreur pour Seran M., un jeune suisse d'origine irakienne. Il y a quelques mois, il est réveillé en pleine nuit par son père, menaçant, armé d'un couteau.

"Tu es gay ? Dis-moi que tu es gay" lance-t-il à son fils de 17 ans, dont il vient d'apprendre l'homosexualité.

Devant les dénégations du jeune Bernois, l'homme perd ses nerfs et tente de lui trancher la gorge. Le garçon s'en sort miraculeusement, le père n'a pas réussi sectionner sa carotide.

Avant de perdre connaissance, il réussit à s'enfuir et à prévenir ses voisins. Transporté à l'hôpital et placé dans un coma artificiel, il met des semaines à s'en remettre.

Son père a été arrêté il y a six mois. Seran M. vit seul dans la ville suisse et tente de se reconstruire grâce au suivi des psychologue. "Je vois mes cicatrices tous les jours dans le miroir ou quand je prends des selfies. Ils m’accompagneront toute ma vie" explique-t-il à nos confrères du journal L'Essentiel.

Le jeune suisse a ouvert depuis un compte Instagram où il souhaite faire de son histoire un modèle pour guider les autres jeunes musulmans de son âge vers le dur chemin du coming-out : "Je suis maintenant un homme plus libre qu'avant l'accident" développe-t-il, philosophe.

[Source : L'Essentiel : attention, images perturbantes]

Le mariage gay et le droit à l'avortement adoptés en Irlande du Nord

0/DISCUTONS DE CETTE INFO

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont évidemment pas leur place dans cet espace de débat(s). Tout contenu contraire à la loi peut donner suite à des poursuites pénales. Rivieractu.com se réserve le droit de suspendre les utilisateurs enfreignant ces règles.

Plus récente Plus ancienne