En continu

[getBreaking results="3" label="recent"]

Débattre face à Éric Zemmour? Emmanuel Macron répond "pourquoi pas?"

Débattre face à Éric Zemmour? Emmanuel Macron répond "pourquoi pas?"
Un match Zemmour/Macron pour bientôt? Montage Rivieractu, captures CNews

Le président de la République ne serait pas opposé à un débat avec le polémiste controversé, d'après le magazine Le Point. Reste à voir dans quelle configuration, Eric Zemmour n'étant plus réellement dans un exercice journalistique depuis plusieurs années.

POLITIQUE / FRANCE — Après son très musclé interview mené par Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plenel il y a déjà plusieurs mois, Emmanuel Macron pourrait se frotter à un contradicteur bien plus mordant.

Dans un long papier du Point (accessible pour les abonnés ici), on apprend ainsi que le directeur de la rédaction de Valeurs actuelles Geoffroy Lejeune a profité d'une cérémonie donnée en l'honneur de Michel Houellebecq en avril dernier pour demander à Emmanuel Macron... s'il accepterait de débattre avec Eric Zemmour.

Demande osée, à laquelle le président de la République aurait répondu un encourageant "Pourquoi pas ?"

Zemmour : Le CSA met en garde LCI contre "l'incitation à la haine" et avertit le procureur de la République

Cela ne pourrait-être qu'une réponse polie du chef de l'Etat au journaliste dans la mesure où Eric Zemmour est davantage considéré aujourd'hui comme un "prédicateur" (toujours dans Le Point) ou comme un homme politique en devenir que comme un journaliste.

La nouvelle émission du polémiste sur CNews est également dans le viseur du CSA, qui réfléchirait ces jours-ci à siffler la fin de la récréation.

Pour compléter le tableau, depuis avril, Eric Zemmour a été définitivement condamné pour incitation à la haine religieuse, et le procureur de la République enquête également pour des faits similaires après son discours à la "Convention de la droite" fin septembre.

Emmanuel Macron partirait donc dans une bien curieuse aventure.

0/DISCUTONS DE CETTE INFO

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont évidemment pas leur place dans cet espace de débat(s). Tout contenu contraire à la loi peut donner suite à des poursuites pénales. Rivieractu.com se réserve le droit de suspendre les utilisateurs enfreignant ces règles.

Plus récente Plus ancienne