En continu

[getBreaking results="3" label="recent"]

DÉCRYPTAGE. Près de 15% des Français vivent sous le seuil de pauvreté, comment l'expliquer?

14,7% de la population avait un niveau de vie inférieur au seuil de pauvreté en 2018, selon l’Insee. Soit une augmentation de 0,6 point par rapport à 2017
Photo DR

14,7% de la population avait un niveau de vie inférieur au seuil de pauvreté en 2018, selon l’Insee. Soit une augmentation de 0,6 point par rapport à 2017.

Selon les estimations de l’Insee, 14,7% de la population en France (+ 0,6 point sur un an) aurait un niveau de vie inférieur au seuil de pauvreté en 2018.

9,3 millions de Français déclarent un revenu disponible inférieur à 60% du niveau médian.

INTERVIEW. Fouzia Ayoub (PS): «À Nice, on s'attaque trop souvent aux pauvres plutôt qu'à la pauvreté»

L’Insee a plusieurs explications.

  • La hausse du revenu médian, celui qui divise la population en deux parties égales, tel que 50% de la population ait un revenu supérieur et 50% un revenu inférieur. 
  • Les mesures sur les prélèvements, comme la baisse de la taxe d’habitation, la bascule CSG/cotisations et l’extension du crédit d’impôt pour l’emploi de salariés à domicile aux retraités qui "bénéficieraient davantage aux ménages au-dessus du seuil de pauvreté" et "contribueraient donc à la hausse du seuil et du taux de pauvreté". 
  • La baisse des allocations logement dans le parc HLM aurait "le plus fort effet", note l’Insee. Elle contribue à la hausse du taux de pauvreté pour 0,4 point. 

"Sans prendre en compte la baisse des allocations logement, la hausse du taux de pauvreté au seuil de 60 % serait plus modérée (+ 0,2 point en 2018) et 9,1 millions de personnes seraient en situation de pauvreté monétaire", souligne l'institut.

Les inégalités ont également augmenté l’an dernier.

La masse des niveaux de vie détenue par les 20% de personnes les plus aisées est désormais 4,4 fois plus importante que celle détenue par les 20 % les plus modestes.

Source : Le Figaro

0/DISCUTONS DE CETTE INFO

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont évidemment pas leur place dans cet espace de débat(s). Tout contenu contraire à la loi peut donner suite à des poursuites pénales. Rivieractu.com se réserve le droit de suspendre les utilisateurs enfreignant ces règles.

Plus récente Plus ancienne