En continu

[getBreaking results="3" label="recent"]

Plus de 600 SDF sont morts en 2018, malgré la promesse de "Zéro sans-abri" d’Emmanuel Macron

Plus de 600 SDF sont morts en 2018, malgré la promesse de "Zéro sans-abri" d’Emmanuel Macron
Des chiffres alarmants, qui tranchent avec la promesse de "Zéro SDF"/Illustration

Malgré la promesse du président de la République de "loger tout le monde dignement", le nombre de morts dans la rue a augmenté de 15% l'année dernière, d'après un rapport du collectif "Les morts de la rue".

SOCIÉTÉ — 612 personnes sans domicile fixe (SDF) ont perdu la vie rien qu'en 2018, soit une augmentation de 15% par rapport à l'année précédente.

Le gouvernement réfléchit à supprimer l'Observatoire national de la pauvreté

Des chiffres alarmants, qui tranchent avec la promesse de "Zéro SDF" faite par Emmanuel Macron, qui s'était engagé en 2017 à "loger tout le monde dignement".

1 SDF sur 3 meurt suite à un accident, une agression ou un suicide

Ce chiffre n'est pas exhaustif. L'organisation ne peut recenser que les décès qui lui sont signalés par  ses partenaires et les médias.

De précédentes recherches ont montré que le nombre réel des SDF décédés était... six fois plus important.

DÉCRYPTAGE. Près de 15% des Français vivent sous le seuil de pauvreté, comment l'expliquer?

L'analyse des conditions de ces décès révèle que ces personnes sont mortes "en moyenne à 48,7 ans, contre 82,18 ans pour la population générale".

36% des décès sont dus à des maladies, et 27% sont liés à "des accidents, des agressions ou des suicides".

INTERVIEW. Fouzia Ayoub (PS): «À Nice, on s'attaque trop souvent aux pauvres plutôt qu'à la pauvreté»

Le collectif "Les morts de la rue" réclame donc des mesures spécifiques comme la mise à l'abri prioritaire, la création de nouvelles structures d'hébergement, ou encore l'accès aux soins renforcé.

0/DISCUTONS DE CETTE INFO

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont évidemment pas leur place dans cet espace de débat(s). Tout contenu contraire à la loi peut donner suite à des poursuites pénales. Rivieractu.com se réserve le droit de suspendre les utilisateurs enfreignant ces règles.

Plus récente Plus ancienne