En continu

[getBreaking results="3" label="recent"]

"Inquiétant, communautariste": Blanquer charge l'affiche de la FCPE défendant les mamans voilées dans les sorties scolaires

Une campagne "regrettable" juge Jean-Michel Blanquer. Photo : Jérémy Barande
Une campagne "regrettable" juge Jean-Michel Blanquer. Photo : Jérémy Barande

L'affiche de la FCPE, fédération majeure de parents d'élèves, défendait le droit des femmes voilées d'accompagner leurs enfants lors des sorties scolaires. Une initiative clairement pas du goût de Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education.

"Oui, je vais en sortie scolaire, et alors?", peut-on lire sur le visuel diffusé sur les réseaux sociaux.
Une campagne "regrettable" juge Jean-Michel Blanquer, interrogé à ce sujet ce mardi matin sur BFMTV.

"Cette fédération de parents d'élèves a été fondée sur la laïcité donc c'est extrêmement paradoxal. L'affiche dit : 'La laïcité, c'est accueillir à l'école tous les parents sans exception'".

Le ministre poursuit en parlant de "communautarisme" : "C'est un tout petit peu inquiétant; il y a des élections de parents d'élèves dans quelques semaines, le fait qu'on ait maintenant des organisations qui essayent de flatter le communautarisme pour avoir des voix n'est pas une bonne chose", a-t-il lancé, demandant même à la fédération de "corriger son erreur".

"L'affiche a été instrumentalisée par l'extrême-droite"

Une réaction jugée "scandaleuse" par Rodrigo Arenas, co-président de la FCPE, auprès de l'AFP.

"Sortie de son contexte, cette affiche a été instrumentalisée par des réseaux d'extrême droite et de Laurent Bouvet, fondateur du Printemps républicain et membre du conseil des sages de la laïcité, institué par M. Blanquer" a-t-il notamment expliqué.

— Voici l'affiche en question. A vous de vous faire votre opinion :


0/DISCUTONS DE CETTE INFO

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont évidemment pas leur place dans cet espace de débat(s). Tout contenu contraire à la loi peut donner suite à des poursuites pénales. Rivieractu.com se réserve le droit de suspendre les utilisateurs enfreignant ces règles.

Plus récente Plus ancienne