En continu

[getBreaking results="3" label="recent"]

Elle fait une fausse-couche sur son lieu de travail, la caissière est licenciée

Elle fait une fausse-couche sur son lieu de travail, la caissière est licenciée

Le tribunal l'a déboutée hier mercredi 25 septembre.

Ayélé Ajavon avait fait une fausse couche en 2016 à quatre mois et demi de grossesse sur son lieu de travail du magasin O'Marché frais de La Courneuve (Seine-Saint-Denis) .

Quelques semaines après son retour au travail, elle est convoquée en vue de son licenciement, quatre mois après les faits, pour "fautes liées à l'exécution de son contrat". La direction lui reproche des erreurs de caisse, ce qu'elle conteste, d'après des informations recueillies par l'AFP.

Mme. Ajavon estimait que son licenciement était "directement lié à sa fausse couche", causée selon elle par ses conditions de travail.

Son avocat explique qu'elle aurait "porté des charges lourdes avant de perdre les eaux derrière son tapis de caisse".

"C'est extrêmement décevant mais nous allons interjeter appel, nous irons jusqu'au bout", a-t-il déclaré. "Il semble que le conseil des prud'hommes ait déconnecté le licenciement de la fausse couche subie par ma cliente", a-t-il précisé.

Le supermarché n'a, de son côté, pas réagi.

0/DISCUTONS DE CETTE INFO

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont évidemment pas leur place dans cet espace de débat(s). Tout contenu contraire à la loi peut donner suite à des poursuites pénales. Rivieractu.com se réserve le droit de suspendre les utilisateurs enfreignant ces règles.

Plus récente Plus ancienne